Le Triangle d’or à Paris, concentré du luxe à la française


Le Triangle d’or à Paris, concentré du luxe à la française  

3 Réponses

  1. Exposition : « La Fabrique du Luxe. Les marchands merciers parisiens au XVIIIe siècle »

    […] – les rues Saint-Honoré, de la Monnaie, Saint-Martin ou Saint-Denis –, ils dessinent, bien avant le Triangle d’Or actuel, une première « cartographie du luxe […]

  2. C’est quoi, au juste, un bien de prestige ? | Timon immobilier

    […] C’est bien connu : « ce qui est rare est cher ». De l’avis des spécialistes, pour pouvoir se prévaloir de la qualification de « prestige », un appartement, une maison de maître, un loft, un chalet, un hôtel particulier, un château ou une villa doivent afficher un prix – moyen – supérieur à 1 800 000 €. En conséquence de quoi, seuls les clients les plus fortunés pourront se l’offrir. Mais certains biens de standing (penthouse à Miami, île privée aux Bahamas) valent bien davantage. > En savoir plus : Zoom sur le – très – chic Triangle d’Or parisien […]

  3. C’est quoi, au juste, un bien de prestige ? – Nicolas Jondeau Immobilier Traditionnel Prestige et Expert Viager

    […] C’est bien connu : « ce qui est rare est cher ». De l’avis des spécialistes, pour pouvoir se prévaloir de la qualification de « prestige », un appartement, une maison de maître, un loft, un chalet, un hôtel particulier, un château ou une villa doivent afficher un prix – moyen – supérieur à 1 800 000 €. En conséquence de quoi, seuls les clients les plus fortunés pourront se l’offrir. Mais certains biens de standing (penthouse à Miami, île privée aux Bahamas) valent bien davantage. > En savoir plus : Zoom sur le – très – chic Triangle d’Or parisien […]

Mannequin d’un jour et créateurs de demain

Mannequin d’un jour et créateurs de demain

Le défilé « Cultures et Création », qui s’est tenu le 9 février dernier à Montfermeil en Seine-Saint-Denis, a reçu pour la neuvième année consécutive le parrainage de LVMH, dans

Série « Clientes et égéries célèbres » : Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy, quarante ans d’amitié indéfectible

Série « Clientes et égéries célèbres » : Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy, quarante ans d’amitié indéfectible

« C'est Hubert de Givenchy qui m'a donné un look, un genre, une silhouette. Habillée par lui, je n'ai peur de rien » : c'est en ces termes qu'Audrey Hepburn parlait de sa

Scroll to top
Skip to content

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer